Livres pour tous

Plus de 6000 livres gratuits en ligne

Chercher des milliers de livres sur notre site

 Livres electroniques  Litterature par pays  Litterature ecossaise 
--------------------

Vous pouvez lire/télécharger le livre en cliquant sur le lien ci-dessous:

URL :  Tlcharger eBook La Compagnie blanche
Auteur : Arthur Conan Doyle
Dtails : 

Date de publication du livre: 1891

À la mort du seigneur de Minstead, son fils, le jeune Alleyne Edricson, est confié à une abbaye, celle-ci devant le renvoyer dans le monde une fois parvenu à maturité. Ce jour arrivé, le jeune Alleyne part sur les routes et rapidement se lie d'amitié avec des compagnons. C'est avec eux qu'il rejoint Sir Nigel, héros de la Guerre de Cent Ans. Celui-ci se prépare à embarquer pour Bordeaux afin de se mettre au service du Prince Noir et prendre le commandement de la Compagnie Blanche, turbulente troupe d'archers d'élite. Le jeune Alleyne, devenu écuyer de Sir Nigel, suivra celui-ci jusqu'à Pampelune pour combattre les armées castillanes et françaises conduites entre autres par Du Guesclin.
(Source Ebooksgratuits.com)

Edition groupe Ebooks libres et gratuits

Ebook gratuit à télécharger au format PDF - 1,3 Mo - 506 pages

Autres formats eBook disponibles:

Mobipocket : 716 Ko | eReader : 576 Ko | Source Word : 1,2 Mo | HTML : 1,1 Mo | Sony Reader : ++ | ePub : 711 Ko

Tags: roman historique, guerre de Cent ans, Moyen-âge, roman écossais

Extrait du livre

"La grosse cloche de Beaulieu sonnait à toute volée ; elle brassait l’air lourd de l’été, elle poussait ses crescendos et ses diminuendos jusqu’au cœur de la forêt. Rien de plus banal, pour les pêcheurs sur l’Exe ou pour les tourbiers du Blackdown, que ses grands battements rythmés qui leur étaient aussi familiers que le caquetage des geais ou le grondement des butors. Cette fois-ci pourtant ils levèrent la tête, intrigués : l’angélus avait déjà été sonné, et ce n’était pas encore l’heure des vêpres ; pourquoi s’agitait donc la grosse cloche de Beaulieu alors que l’ombre n’était ni courte ni longue ?

Tout autour de l’abbaye les moines se hâtaient ; leurs robes blanches affluèrent dans les grandes allées de chênes noueux et de hêtres moussus. Dès le premier coup de cloche tous s’étaient mis en route ; ils avaient quitté les vignes ou le pressoir, les étables ou les prés, les marnières ou les salines, et même les lointaines forges de Sowley ou le manoir écarté de Saint-Léonard. Cet appel ne les avait pas surpris. La veille au soir un messager avait fait le tour des dépendances de l’abbaye, et il avait averti chaque moine d’avoir à être rentré dans le couvent pour trois heures de l’après-midi. Le vieux frère convers Athanasius, qui était préposé au heurtoir depuis l’année de la bataille de Bannockburn, ne se rappelait pas qu’une convocation aussi pressante eût jamais réuni la communauté."

 

Catgorie : 
Votes : 
5.00 (3 Votes)



© 2006-2020 Livres pour tous - Site web adaptatif v.2.4.9

Accueil | Contact | A propos | Politique de confidentialité | Gestion des cookies | Mentions légales