Livres pour tous

Plus de 6000 livres gratuits en ligne

Chercher des milliers de livres sur notre site

Biographies

Note: Toutes les biographies disponibles sur ce site sont basées sur l'encyclopédie libre Wikipédia selon les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).


Vous pouvez rechercher directement une biographie en tapant le nom de l'auteur.

Commence avec Contient Expression exacte

Toutes les biographies | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | V | W | Y | Z


Toutes les biographies
Il existe 353 lment(s) dans le lexique.
Page(s): 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36
Auteur Prsentation
Mérimée, Prosper

Prosper Mérimée, né à Paris le 28 septembre 1803 et mort à Cannes le 23 septembre 1870, est un écrivain, historien et un archéologue français .

Mérimée aimait le mysticisme, l’histoire et l’inhabituel. Il a été influencé par la fiction historique popularisée par Walter Scott et par la cruauté et les drames psychologiques d’Alexandre Pouchkine. Souvent, les histoires qu’il raconte sont pleines de mystères et ont lieu à l'étranger, l'Espagne et la Russie étant des sources d'inspiration fréquentes. Une de ses nouvelles a inspiré l’opéra Carmen.
(Source Wikipédia)

 
Messac, Régis

Régis Messac, né à Champagnac le 2 août 1893, mort du côté de Gross-Rosen ou de Dora en 1945, est un écrivain français.

Premier exégète de la littérature policière et scientifique, auteur d’une thèse sur l’origine du roman policier, Le « Detective Novel » et l'influence de la pensée scientifique, Régis Messac écrit avant 1939 les premiers essais littéraires sur la science-fiction. Arrêté par les Allemands le 10 mai 1943, déporté Nacht und Nebel, il disparaît en Allemagne à une date indéterminée, postérieure au 19 janvier 1945. Son nom figure au Panthéon, parmi ceux des écrivains morts à la guerre.

 
Meyrink, Gustav

Gustav Meyrink est un écrivain autrichien (connu aussi sous le nom de Meier), né à Vienne le 19 janvier 1868 et est mort à Starnberg, en Bavière, le 4 décembre 1932. Adepte du Bouddhisme et des sciences occultes, il était également dramaturge, traducteur, banquier.

 
Michel, Louise

Louise Michel, née le 29 mai 1830 à Vroncourt-la-Côte (Haute-Marne) et morte le 9 janvier 1905 à Marseille, alias Enjolras, est une militante anarchiste et l’une des figures majeures de la Commune de Paris. Première à arborer le drapeau noir, elle popularise celui-ci au sein du mouvement anarchiste.

 
Michelet, Jules

Jules Michelet, né le 21 août 1798 à Paris et mort le 9 février 1874 à Hyères, est un historien français.

Il est notamment connu pour son chef d’œuvre monumental, l’Histoire de France, qu’il mit trente ans à achever.

 
Milton, John

John Milton (1608 - 1674) est un poète et un pamphlétaire anglais, auteur du Paradis perdu.

Voir la biographie complète

 
Mirabeau

Honoré Gabriel Riqueti, comte de Mirabeau, plus communément appelé Mirabeau, né le 9 mars 1749 au Bignon-Mirabeau (Loiret), mort le 2 avril 1791 à Paris, fut un révolutionnaire français, ainsi qu'un écrivain, agent secret, diplomate, franc-maçon, journaliste et homme politique français. Il reste le premier symbole de l'éloquence parlementaire en France.

 
Mirbeau, OctaveOctave Mirbeau (16 février 1848, Trévières, Calvados - 16 février 1917, Paris) est un écrivain français, qui a connu une célébrité européenne et de grands succès populaires, tout en étant également apprécié et reconnu par les avant-gardes littéraires et artistiques, ce qui n'est pas commun. Journaliste influent et fort bien payé, critique d'art doté d'un goût très sûr, pamphlétaire redouté, il a été aussi un romancier novateur et un dramaturge, à la fois classique et moderne, qui a triomphé sur toutes les grandes scènes du monde.
(Source Wikipédia)
 
Mistral, FrédéricFrédéric Mistral, né le 8 septembre 1830, à Maillane (Bouches-du-Rhône), où il est mort le 25 mars 1914, est un écrivain et un lexicographe français de langue provençale (occitane), membre fondateur du Félibrige, membre de l'Académie de Marseille et Prix Nobel de littérature en 1904. Son nom en provençal est Frederi Mistral (/Mistrau) selon la norme mistralienne ou Frederic Mistral (/Mistrau) selon la norme classique.
 
Moliere

Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, est un auteur et un acteur français de théâtre du XVIIe siècle, baptisé le 15 janvier 1622 (date de naissance indéterminée) et mort le 17 février 1673.

Considéré comme le « patron » de la Comédie-Française, il en est toujours l'auteur le plus joué. Impitoyable pour le pédantisme des faux savants, le mensonge des médecins ignorants, la prétention des bourgeois enrichis, Molière aime la jeunesse qu'il veut libérer des contraintes absurdes. Très loin des rigueurs de la dévotion ou de l'ascétisme, son rôle de moraliste s'arrête là où il l'a défini : « Je ne sais s'il n'est pas mieux de travailler à rectifier et à adoucir les passions des hommes que de vouloir les retrancher entièrement », et son but a d'abord été de « faire rire les honnêtes gens ». Il fait donc sienne cette devise qui apparaît sur les tréteaux italiens dès les années 1620 en France, au sujet de la comédie : Castigat ridendo mores – Elle corrige les mœurs par le rire.
(Source Wikipédia)

 


Toutes les biographies | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | V | W | Y | Z


Glossary V2.0



© 2006-2020 Livres pour tous - Site web adaptatif v.2.4.9

Accueil | Contact | A propos | Politique de confidentialité | Gestion des cookies | Mentions légales